AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Combat Norse

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Reha (Storyteller)
Storyteller
Adam Reha (Storyteller)

Nombre de messages : 3601
Age : 37
Date d'inscription : 01/07/2006

Combat Norse Empty
MessageSujet: Combat Norse   Combat Norse EmptyVen 20 Avr - 21:25

Voici un texte écris par David, résumant le combat contre les norses en ce qui le concerne.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le dôme d’acier brillait dans la lumière de la nuit. Les foules de troupes nordiques grondaient dans les gradins, en plus d’une demi-centaine de créatures surnaturelles qui étaient parsemés ici et là. Un boucan sourd se fit entendre alors que les gens s’impatientaient.

Et ensuite, le champion du nord apparu. Des cheveux blonds flottaient dans le vent tel de l’or tressé. Des yeux bleus comme la mer glacée étincelaient. Son corps était massif, musclé. Il était vêtu de peaux de bêtes sauvages qu’il a abattu de ses mains propres. Il souleva le poing fermé dans les airs, et la foule hurla son approbation en un délire auditif. Il était leur héros, leur champion. Il se nomma Rollo Göngu-Hrólfs, et une saga entière fut écrite en son honneur. L’homme était si puissant, si endurant que lorsqu’il se combattit contre un dragon, il eut les deux jambes tranchés. Après avoir tué son adversaire, il a rattaché ses jambes sur son corps! Vainqueur de sorciers, tueur de dragons, aimé d’Asgard. Il se frappa le torse trois fois, et c’était comme des tremblements de terre. Il était grand et terrifiant, cet être choisi des dieux. Qui donc oserait combattre un tel guerrier?

De l’autre côté de cet amphithéâtre métallique se tenait un homme, seul. Un homme humble, silencieux. La foule lança quelques jurons norrois vers lui, mais restèrent pour le moment silencieux. Vêtu de simples pièces blanches, avec un chapeau de paille et des sandales de bois. Il se déchaussa avant de mette un pied sur le sol sablonneux, et enleva son chapeau. Son regard était clair alors qu’il regarda la brute blonde de l’autre côté. Observant la scène devant lui, il remarqua de larges morceaux de cristaux, de couleurs variantes. Alors ces pierres seraient les armes… Soit. Posant son chapeau près de ses sandales, il y déposa aussi son bâton de chêne, qui était aussi vieux que lui.

Dix-neuf siècles d’entraînement ont rendu son corps fort et endurant. Son esprit était clair, et son cœur calme. Il ne voulait pas en arriver la. À ses yeux, toute vie (ou presque) devait être protégée, défendue. Et ici, maintenant, il se trouvait à devoir combattre et même tuer cet adversaire, afin de pouvoir se trouver des alliés contre la masse grouillante de peur et de haine qui s’approcha du Mont Saint-michel. Il sourit un instant à l’ironie de la chose. Se redressant, Chang-Shi fit maintenant face à son adversaire. La foule hurla son mécontentent face à une si petite chose, qui osait défier leur plus grand guerrier. Leur plus grand champion.

« Quoi? Un bridé en pyjamas de coton? Ceci est votre plus grand champion? » Demanda Rollo à voix haute. La foule ria avec lui, alors que l’hybride caucasien-asiatique ne réagit qu’avec un doux sourire. Il mit les deux genoux au sol, et ferma les yeux. Il pria, silencieux, les mains serrées ensemble contre son torse. Même le nordique le plus insultant garda un moment de silence ; ils comprenaient, eux, l’importance de prier aux dieux. Et ils savaient que pas toutes les cultures priaient de la même manière. Cependant, nul ne savait envers qui ou quoi Chang-Shi priait. Mais il pria. Après un instant, l’homme se releva, et regarda son adversaire. Tout deux hochèrent de la tête une fois. Rollo saisit un bloc de cristal, qui se transforma en paire de hachettes de jet. Il les agrippa fermement, et hurla au ciel encore une fois. Chang-Shi saisit un cristal plus menu, et… Une hache massive en ressortit. Deux lames, avec un manche de près de deux mètres. Il la fit tournoyer autour de lui avec une aisance déconcertante, la faisant pivoter autour de son cou. Il arrêta dans une position basse, la lame massive pointée vers son adversaire, tenant l’arme à une seule main. Le maître d’armes était prêt. Le combat débuta.

Rollo charga son adversaire en hurlant de toutes ses forces. S’attendant à une telle attaque, Chang-Shi déposa l’arme lourde sur ses épaules, et pivota sur lui-même. La force de l’impact arrêta le viking net, et il eu un instant ou tout cessa, et le guerrier semblait flotter dans les airs. La foule s’est tut instantanément, tous furent choqués de voir une puissance aussi dévastatrice venant d’un être aussi petit. Une longue ligne de sang suivit le norrois alors qu’il revola cul par dessus tête sur plusieurs mètres. Chang-Shi avait remporté le premier sang. Il pointa le blond avec son arme.

« Vous avez été vaincu par le premier sang. Il n’est pas nécessaire de continuer ce duel. Personne n’a à mourir ici. » En réponse, le monstre chargea a nouveau, frappant avec ses deux armes. Il attaquait sans cesse, et Chang-Shi évita chaque coup. Il semblait presque danser autour de son adversaire beaucoup plus imposant. Ensuite, c’était à son tour. Une, deux, trois, quatre coups de hache solide touchèrent le guerrier du nord. Il se fit frapper à l’épaule gauche, à la taille, la hanche opposée et directement au torse. Les entailles étaient très larges, et le sang coulait à flot. Un seul coup de cette force aurait été suffisante pour tuer un adversaire normal ; mais Rollo Göngu-Hrólfs était loin d’être un simple combattant! Il recula de quelques pas, et hurla au ciel. Soudainement, ses armes semblaient prendre en feu. Ses yeux brillèrent de force mystique, et il appela a lui le feu du combat sauvage. Le berserker s’apprêtait à foudroyer son ennemi de sa puissance. Le feu grandit autour de lui, formant un halo. Chang-Shi sentait ce feu, et sentait qu’il pouvait le contrôler. Alors il présenta sa main ouverte vers le guerrier, et ferma la main. Le feu s’éteint, et Rollo se retrouva sans cette flamme bestiale. Il hurla de colère, écumant à la bouche.

Le grand viking lança ses deux armes à Chang-Shi, sans succès. L’immortel les esquiva toutes les deux. Le jeteur de haches prit donc un autre morceau de cristal, plus petit maintenant, espérant trouver une meilleure arme. Se matérialisant dans sa main… …Un clou rouillé. La foule était debout, encourageant plus de sang et plus de violence encore. Leur soif de sang n’était pas étanchée encore. Rollo hurla envers son poing et le clou qu’il tenait, de colère et de frustration. Ses gestes devenaient plus violents, incontrôlés. Sauta d’un bout à l’autre de l’arène, et surprenant Chang-Shi, il se rua sur lui et lui planta le clou en pleine poitrine. Le coup était tellement violent que le clou explosa contre le torse du moine, qui jeta son agresseur par-dessus lui avec une prise de judo. Il se retrouva sur un genou, une main à l’endroit ou il fut frappé. Son vêtement blanc était maintenant sali de sable et de sang, et plusieurs petits morceaux d’acier avaient tentés de mordre dans sa chair. Ses yeux devinrent blancs pendant un instant alors qu’il guérit une petite partie de ses plaies. L’énergie effaçait ses blessures rapidement.

Göngu-Hrólfs saisit un troisième bloc de cristal, et… Une dague apparut dans ses mains. Il hurla encore plus fort et brisa la dague lui-même, se faisant saigner des deux mains. Il marcha comme un animal, hurlant et crachant sang et écume alors qu’il s’arracha des cheveux. Ensuite, un geste qui fit garder le silence à la foule pendant un autre moment. Chang-Shi, se levant de sa position accroupie, prit sa hache et la lança aux pieds du viking. Rollo regarda l’arme, ne semblant pas comprendre ce qui arrive. « Tu jettes ton arme à mes pieds? » Lui demanda-t-il.

« Vous avez été vaincu par le premier sang, et par les armes. Personne n’a à mourir ici. Cessez ce combat. » Demanda l’immortel, doucement. Il ne voulait pas continuer cette terrible bataille. À quoi bon tuer un guerrier aussi puissant, aussi fort et aussi fier? Ne serait-il pas un allié merveilleux dans une guerre? Mais l’homme du nord n’entendit pas ceci de la même manière. Il voyait ceci comme une défaite, un déshonneur. Il saisit l’arme à deux mains, alors que Chang-Shi fit lever un petit cristal jusqu’à sa main. Une grande et belle épée, dont la lame brillait comme la nuit étoilée, apparut dans sa main. L’immortel regarda la lame, et regarda dans la foule. Guillaume d’Orléans, qui avait jusqu’à présent été silencieux et assis parmi la foule barbare, regardait son ami et hocha de la tête. Il semblait bien qu’il n’y avait aucune manière de raisonner avec cet être colérique. Mais Chang-Shi essayerait.

...

_________________
"Si les flammes de la passion pour ce jeu conssume aussi votre entourage, diminuez l'intensité... ce n'est qu'un jeu après tout!."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.votremedia.com/darkages
Adam Reha (Storyteller)
Storyteller
Adam Reha (Storyteller)

Nombre de messages : 3601
Age : 37
Date d'inscription : 01/07/2006

Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptyVen 20 Avr - 21:25

La lame brilla soudainement d’une énergie mystique, et Chang-Shi passa à l’offensive. Il trancha dans le torse du héros norse deux fois, formant un X profond et sanglant. Il pivota et lui donna un coup de pied poussé puissant, qui le fit reculer de plusieurs pas. Usant de cet avantage et du déséquilibre de son adversaire, le maître d’armes sauta dans les airs en tournoyant sur le côté. Quand il mit le pied au sol, l’accélération de ses rotations rendirent le jet de son arme quelque chose d’époustouflant. Le sable de l’arène traça une colonne de vent autour de l’objet. L’épée fendit l’air et se planta directement au cœur du démon blond, qui se trouva jeté par derrière, et même planté dans le mur d’acier massif du dôme de la mort. Chang-Shi était dans une position chinoise basse, frôlant le grand écart, le bras droit devant lui, et le gauche sur le côté… La tête baissée. Un grand moment de silence sourd était entendu. Chang-Shi était peiné de devoir abattre un combattant aussi fier.

Mais… Mais qu’arrivait-il? La foule tomba en délire alors que le grand viking remua, et ouvrit les yeux. Ils étaient injectés de sang, et la colère mystique se réveilla, plus forte que jamais. L’immortel dans le combat et celui à l’extérieur se regardèrent pendant un instant, tout les deux avaient un air questionneur. Mais qu’était cet être? Comment se pouvait-il qu’un mortel puisse encore remuer après avoir été blessé ainsi? Il n’était pas immortel, ni un ni l’autre n’avait ressenti l’étincelle de l’infini en Rollo Göngu-Hrólfs. Mais alors… Quoi? Se pouvait-il qu’il était réellement choisi par ses dieux pour être leur représentant, leur champion? Si tel était le cas… Comment le vaincre?

Pendant ce temps, l’énergie qui sortit du fou de guerre brisa la lame en un millier d’échardes de fer. Il saisit la hache massive près de lui, et leva les bras dans les airs. Il fit un pas, et tout d’un coup se retrouva devant Chang-Shi. Tous étaient pris de surprise par ce mouvement soudain, rapide, qui le fit déplacer aussi loin de son endroit initial. Pouvait-il, lui aussi, se glisser hors de la réalité un instant pour en ressortir ailleurs? Qu’importe. Le temps que Chang-Shi réalise ce qui arrivait, il se fit happer de plein corps par la hache, et se retrouva a vire-volter dans les airs, comme s’il avait été frappé par un train. Il heurta le mur de fer et tomba au sable, les yeux fermés. Guillaume se leva à cet instant, mettant une main sur le muret de l’estrade. Son autre main était dissimulée sous sa cape émeraude, touchant légèrement la poignée de son épée. Son attitude frivole et légère disparut en un instant, et l’on vit la dureté du regard d’un guerrier qui a vécu depuis plus de quinze siècles. Guillaume d’Orléans se tenait fin prêt à agir, envers et contre tous. À ses yeux, ce duel et cette guerre étaient d’autant de futilités sans but réel. Il ne craignait pas de braver la horde de spectateurs afin de protéger et de sauver son ami le plus vieux et le plus intime. Il fixa le combat pour voir le déroulement final. Et s’il était bel et bien mort… Ils seraient nombreux à le rejoindre dans l’au-delà.

Après le coup, tout était devenu silencieux dans la tête de Chang-Shi. Il avait ressenti son corps frapper le mur froid, ses vêtements déchirés par la puissance du coup. Ensuite l’atterrissage sur le sable du forum, un fin nuage autour de lui. Ses membres refusaient de bouger, son corps semblait abandonner. Serait-ce donc ainsi sa fin? Maintenant son voyage arrêterait comme qu’il a débuté? Face contre sol, baignant dans une mare de son propre sang? Au lieu d’un village brûlé autour de lui, ça serait sous les foules hurlantes de troupes vikings? Abattu dans un duel à mort?

« Debout. » Une voix lui murmurait dans sa tête.

Imperceptiblement, sa main remua. Un spasme, sans plus.

« Debout. » La voix se répéta.

Les spectateurs criaient, hurlaient, célébraient et remuaient. Certains se battaient dans les estrades.

« Debout. » Le mot retentit dans son crâne, alors qu’il se demandait qui lui parlait.

Les lèvres de Guillaume bougèrent quelque peu, mais il se murmura à lui-même.

« Debout. » Le mot se fit entendre en même temps que le compagnon de Chang-Shi semblait parler.

Mais qui animait cette voix? Cette volonté? Ce désir de le voir se relever, d’accomplir cette épreuve?

« Debout. » Chang-Shi se souvint de qui venait cette voix, alors qu’elle se répéta une dernière fois.

Deux images s’étaient superposés ; celle du début de son immortalité, et celle qui semblait être la fin. Dans les deux images, il était au sol, ses vêtements simples et monastiques s’imbibant de son propre sang. Il avait les yeux fermés, le visage crispé de douleur. Dans la première image, un long coutelas effilé asiatique nommé wakisahi gisait près de sa main. Dans la seconde image, un cristal étincellent était à quelques centimètres de son doigt. Dans la première image, il était souffrant d’une blessure profonde dans son estomac, qu’il s’était infligé lui-même. Dans la seconde, une blessure déchirante d’un arme énorme, l’arme qu’il avait donné à son adversaire. Plus d’espoir, plus de force. Aucune énergie physique, sauf celle du désespoir… Et dans les deux images, une volonté de fer forçant ce corps brisé à se relever, à continuer à se battre.

Rollo Göngu-Hrólfs chantait avec la foule, tournoyant la hache dans les airs autour de lui.

« Debout. » Le moine combattant se murmura, déplaçant quelques grains de sable alors que le souffle de la vie envahit son corps tout entier. Sa main qui tremblait il y a un instant saisit le cristal, tout comme la main avait prise la lame. Son autre bras se glissa sous lui, et il se souleva, se reposant sur son avant-bras. Il expira, ses yeux s’ouvrant doucement. Forçant un pied au sol, il s’appuya sur cette jambe pour se relever, cristal en main. La foule garda le silence, et même le guerrier fier se retourna, et ses yeux s’écarquillèrent. Il avait vaincu des sorciers et des dragons avec cette puissance. Les géants étaient jaloux de sa force physique. Et pourtant ce petit homme frêle l’avait encaissé? Enduré? Et il se tenait debout, droit, le défiant du regard? En plus, il laissa tomber le cristal, son arme, pour rapporter ses mains nues près de lui, pour combattre en corps à corps?

Et tout devint lent à ce moment précis. Le seul son entendu était celui du battement de cœur lent de Chang-Shi. Au premier battement, le héros norrois se retrouva devant son adversaire, hache soulevé. Le combattant à mains nues n’avait pas encore bougé. Au second battement, l’arme fendit l’air avec un cri silencieux de Rollo, pour achever cet homme. Le guerrier n’avait pas bougé, et ses poings fermés se relâchèrent. Au troisième battement, l’avant bras gauche de Chang-Shi frappant le plat de la lame de hache, et la fit planter à quelques centimètres de son pied. En un geste fluide, son bras droit pivota en même temps, et son corps entier se lova pour détendre comme un fouet. Le tranchant de sa main droite frappa la tempe du combattant blond de plein fouet. Au quatrième battement, le guerrier massif s’écroula sur le sable, devant les yeux incrédules de la foule. Et ensuite, le silence retenu de la foule revint.

Saisissant le cristal d’une main, Chang-Shi sauta dans les airs si haut que ses pieds touchèrent le haut du dôme. Le cristal était devenu une longue lance lourde. Utilisant ses pieds, il se propulsa vers le sol. Quand il frappa, un nuage entoura les deux guerriers. Quand le sable se dissipa, la tête de Rollo était sur la pointe de la lance, qui était plantée dans le centre du cercle de la mort. Chang-Shi déposa ensuite un genou, pis l’autre au sol. Il garda silence pendant un moment, priant. Après, il essuya une larme de son œil et se releva, le cœur lourd. Le moine marcha vers ses effectifs personnels. Il n’avait plus que son pantalon blanc sur lui, le reste de ses vêtements ayant été déchirés dans la bataille féroce. Il remit ses sandales et son chapeau, Il prit son bâton pour s’aider à marcher pendant un moment, et se dirigea vers la sortie du dôme.

Et le premier duel termina ainsi, dans le silence le plus total d’une foule soudainement forcée au silence et à un homme qui sauta par dessus le mur pour marcher jusqu’à son ami, cape verte flottant autour de lui. Son sourire était revenu, et Guillaume marchait avec Chang-Shi, comme à leur habitude, sans jamais regarder en arrière.

Fin.

_________________
"Si les flammes de la passion pour ce jeu conssume aussi votre entourage, diminuez l'intensité... ce n'est qu'un jeu après tout!."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.votremedia.com/darkages
Phoenix
Invité



Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptySam 21 Avr - 0:05

punaise...
Revenir en haut Aller en bas
Roi Meth
Invité



Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptySam 21 Avr - 3:55

j'déteste les films où les good guys gagnent tout le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Uriel
Invité



Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptySam 21 Avr - 7:01

Tu te prends pour un good guys ou un bad guys?
Revenir en haut Aller en bas
Roi Meth
Invité



Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptySam 21 Avr - 11:21

Je prends Chang Shi pour le good guy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Invité



Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptySam 21 Avr - 14:52

Le combat avec Olaf étais plus simple...j'ai moins de texte a faire...boy j'ai de la pression pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse EmptySam 21 Avr - 17:43

tu peu toujour faire un court résumé
Pif paf pouf crack (ca c le bruit des arme qui pete sur toi ) yé mort
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Combat Norse Empty
MessageSujet: Re: Combat Norse   Combat Norse Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Combat Norse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Cyberpunk :: Parias :: Archive du forum :: Archive d'Exil :: Section Hors-Jeu :: Général-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser